Résultats de recherche pour

Pourquoi et comment choisir un escalier de chantier

Au cours des dernières années, les meilleures pratiques et la multiplication des règlementations ont contribué à éliminer les échelles de la plupart des activités de construction.
 
La liste des points à vérifier établie par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail en matière de chutes de hauteur indique que les échelles ne doivent être utilisées que lorsque l’utilisation d’autres équipements n’est pas justifiée du fait de la courte durée des travaux à réaliser et des faibles risques qu’ils impliquent. Mais même dans ce cas, la liste de points à vérifier demande à l’utilisateur si l’échelle est la méthode la plus sûre et la plus adaptée pour travailler et lui rappelle qu’il est indispensable de vérifier qu’elle est en bon état et adaptée au type et à la hauteur du travail à réaliser.[2]
 
Pour commencer, il y a souvent une forte activité sur les chantiers de construction, et les ouvriers montent et descendent en passant par des accès étroits, souvent lourdement chargés d’outils et de matériaux. Pour pouvoir utiliser correctement une échelle, les ouvriers doivent avoir à tout moment des points de contact, et il leur est souvent difficile de s’accrocher aux barreaux de l’échelle lorsqu’ils transportent des objets lourds et volumineux. 
 
Contrairement à une échelle, les escaliers de chantier sont conçus pour permettre un déplacement dans le sens de la marche, comme dans des escaliers normaux. Lors de la sélection d’un escalier de chantier, veillez à ce qu’une double main courante soit positionnée des deux côtés et puisse être automatiquement réglée à la bonne hauteur pour suivre l’inclinaison de l’escalier. Tous les escaliers temporaires utilisés sur le chantier doivent être conformes à la norme EN 12811 spécifiant la longueur, la hauteur libre, la largeur minimale, les angles acceptables et la capacité de charge.
 
Pour assurer la stabilité, un mécanisme de blocage doit maintenir l’escalier dans l’inclinaison appropriée. Les pieds des limons doivent avec une conception antidérapante et les marches doivent avoir une surface rugueuse antidérapante renforçant l’adhérence. La stabilité garantie par toutes ces caractéristiques permet aux ouvriers de se déplacer en toute sécurité et confortablement.  
 
La conception des escaliers de chantier peut varier. Ils mesurent en général de 750 à 800 mm de largeur, ce qui permet le passage occasionnel d’ouvriers chargés de grandes quantités de matériaux entre les différents niveaux d’un bâtiment. Si deux personnes seulement peuvent se tenir simultanément sur une même marche, plusieurs utilisateurs peuvent circuler en amont et en aval. Cela n’est absolument pas possible avec une échelle. De plus, lorsque les fréquences de passage sont élevées, les escaliers peuvent être installés par paire, chacun ayant son propre sens de fonctionnement. 
 
Les responsables de la sécurité doivent également prévoir des mesures d’urgence en cas d’accident ou si un incendie se déclare. Parce que les escaliers de chantier permettent de circuler facilement dans les deux sens à l’intérieur d’un bâtiment, ils constituent la solution la plus pratique pour accélérer l’arrivée des services d’urgence et de secours.  
 
Facilité d’utilisation et flexibilité
 
Rapides et simples à installer, les escaliers de chantier peuvent être soulevés des camions de transport et fixés en quelques minutes, en respectant une inclinaison de 30 à 55 degrés, conformément aux dispositions de la norme EN 12811. Quelle que soit l’inclinaison de l’escalier, il est important que les marches soient toujours horizontales pour contribuer à des déplacements sécuritaires. 
 
Parmi les escaliers les plus récents disponibles sur le marché, certains sont fabriqués en sections d’acier avec une finition galvanisée extrêmement durable. Ils sont proposés en différentes longueurs (avec 3, 6, 9, 12, 15 et 18 marches) et peuvent être assemblés et soutenus pour pouvoir atteindre une hauteur de 7,5 en une seule volée.
 
Installée à l’extérieur d’un bâtiment au niveau du sol, cette simple volée permet aux ouvriers d’accéder au deuxième étage du chantier. Toutefois, les escaliers de chantier peuvent également être utilisés à l’intérieur pour permettre de circuler entre les différents niveaux lorsque l’espace est suffisamment vaste pour permettre leur installation. 
 
Pouvant être installés sur des tables de coffrage, dans les gaines techniques, sur le périmètre de l’ouvrage de construction ou d’autres façons, les escaliers de chantier permettent de protéger les escaliers définitifs du bâtiment contre l’usure due aux travaux. 
 
La flexibilité qu’ils offrent est un autre avantage clé des escaliers de chantier. Sur un chantier de construction, l’accès vers le haut à travers la dalle est souvent impossible lors des premières étapes de la construction. Dans ce cas, le constructeur utilise des échafaudages ou des tours d’accès externes pour permettre aux ouvriers d’accéder aux étages supérieurs. Un escalier de chantier peut être construit à l’intérieur de la tour pour permettre des déplacements plus rapides. 
 
Les escaliers de chantiers sont également extrêmement adaptables. Ainsi, si une équipe de construction perce un trou dans le sol, effectue des travaux dans le sous-sol ou sur les fondations, elle peut rajouter des sections aux escaliers en fonction de la progression de la profondeur de la fouille. Ce qui est important, c’est le gain de temps et d’argent que cela entraîne car il est inutile de sortir l’escalier pour en placer un nouveau.
 
La seule restriction imposée à l’utilisation d’un escalier de chantier est la hauteur libre. Par exemple, si une équipe doit accéder à une hauteur de trois mètres et que la hauteur libre au sol n’est que de 1,5 mètre, l’utilisation d’un escalier ne sera pas pratique. L’inclinaison serait trop prononcée pour l’utiliser. Dans ce cas, l’utilisation d’une échelle serait plus appropriée. 
 
Toutefois, si l’équipe doit accéder à une hauteur de trois mètre et que la hauteur libre au sol est suffisante (quatre à cinq mètres, par exemple), l’escalier de chantier serait idéal. Combisafe fournit aux équipes de construction des plans détaillés indiquant, en fonction de l’inclinaison donnée aux escaliers, la hauteur et le dégagement libre au sol, l’escalier de chantier le plus adapté à leur projet. 
 
Coût et utilisation
 
Les échafaudages et les tours d’accès sont des outils d’accès essentiels pour de nombreux chantiers et peuvent être une solution pratique. Ils sont adaptés à une grande variété d’applications et doivent être conformes aux dispositions de la norme EN 12811.
 
Toutefois, pour certaines applications, les escaliers de chantier constituent une solution plus adaptée. Les échafaudages et les tours d’accès nécessitent généralement l’intervention de monteurs formés, ce qui peut être coûteux et manquer de flexibilité. Du fait du grand nombre de composants utilisés, les échafaudages et tours d’accès sont très encombrants avant leur installation, ce qui peut poser des problèmes pour les projets situés en ville où l’espace est réduit. 
 
Le transport est également un facteur à prendre en compte. Selon la taille de l’échafaudage ou de la tour d’accès, le transport jusqu’au chantier peut nécessiter plusieurs voyages. Si l’on prend en compte les matériaux, la formation nécessaire pour les assembler et le transport, cette solution d’accès par escalier temporaire peut se révéler extrêmement coûteuse pour les constructeurs. 
 
A l’inverse, les escaliers de chantier sont toujours très simples à mettre en place et à utiliser. Ils peuvent être pré-assemblés aux longueurs requises avant transport, ou assemblés sur place. Ils peuvent également être pliés à plat pour un transport plus aisé et pour limiter l’espace requis pour leur rangement après déchargement.
 
Deux ouvriers peuvent facilement installer un escalier de trois à neuf marches. Il suffit de fixer le haut au niveau supérieur avec l’un des nombreux systèmes de fixation proposés pour prévenir tout déplacement pendant l’utilisation, et de fixer les mains courantes. Les pieds des limons comportent des pointes pour éviter de glisser. 
 
De plus, les volées sont contreventées entre les limons pour renforcer la stabilité de l’escalier. 
 
Les escaliers de chantier peuvent être utilisés dans une grande variété d’applications. Ils sont toutefois spécifiquement recommandés sur les remblais, où l’utilisation d’échelles, d’échafaudage ou de tours d’accès n’est pas appropriée. Même lorsque les mauvaises conditions climatiques rendent les remblais boueux, les escaliers de chantiers peuvent être solidement fixés au sol. Les escaliers sont également équipés de marches poreuses qui empêchent la pluie, la neige et la boue de s’accumuler au risque de les rendre glissantes.
 
Entretien et inspections
 
Toutes les solutions d’accès temporaires doivent être conçues et testées en vue de répondre aux exigences de la norme européenne EN 12811 en matière de performances d’accès des équipements de travail temporaires. Veillez à ce que l’escalier de chantier soit fourni avec une liste d’inspection au dos du manuel de l’utilisateur, et à ce que la solution soit conçue de façon à ce que toute personne puisse examiner les escaliers. 
 
Combisafe recommande d’effectuer une inspection bimensuelle, mais certains constructeurs pourront effectuer des inspections plus régulières, selon leur protocole de sécurité. Du fait de leur construction robuste, les escaliers ne nécessitent que très peu d’entretien, voire pas du tout. 
 
Conclusion 
 
La liberté de déplacement des ouvriers de la construction est un élément essentiel permettant d’achever plus rapidement les projets pour respecter les délais et maîtriser les coûts. Les escaliers de chantier permettent de passer d’une zone du chantier à l’autre dans les deux sens, plus facilement et plus rapidement qu’avec toute autre solution d’accès temporaire.
 
Mais ce qui est le plus important, c’est qu’ils constituent une solution plus sûre que les échelles, plus pratique et moins onéreuse que les échafaudages ou les tours d’accès et qu’ils offrent aux équipes de construction une flexibilité essentielle.